Hémorroïdes et Rapports sexuels : TOUT ce que vous pouvez faire et ne pas faire.

Sujet tabou par excellence, la question des rapports sexuels et du lien avec les hémorroïdes reste délicat. Beaucoup d’idées reçues sont à faire tomber.

NOTE : Si vous souffrez toujours des hémorroïdes malgré mes conseils, j’ai comparé pour vous les meilleures solutions que l’on peut trouver sur Internet. Et uniquement les solutions qui fonctionnent vraiment -> cliquez ici

infographie hemorroides sexe et rapports sexuels

La pratique de la sodomie ne provoque pas, en elle-même, des hémorroïdes. Cependant, la sexualité anale peut révéler des symptômes d’hémorroïdes qui existaient auparavant. De la même manière, la sodomie réalisée en période de crise hémorroïdaire ne représente aucun danger mais peut réveiller de vives douleurs chez votre partenaire.

Aucun risque infectieux n’existe si vous rentrez vos hémorroïdes avec vos doigts. Il vous suffit juste de laver vos mains avant et après l’acte.

La chirurgie des hémorroïdes contraint à certaines restrictions. La sexualité anale est fortement déconseillée juste après l’opération. En effet, l’intervention laisse des sutures particulièrement fragiles. Un délai de quelques semaines après la cicatrisation semble raisonnable. De plus, cette pratique peut s’avérer dangereuse si une technique chirurgicale type « Longo » a été utilisée. La présence d’agrafes au niveau du canal anal pourrait traumatiser la verge de votre partenaire.

Pour ce qui concerne la pratique des rapports sexuels vaginaux, cela ne déclenche en rien des hémorroïdes. De la même manière, des douleurs très vives à l’anus pendant ce type de rapport ne sont pas en lien car les hémorroïdes sont indépendantes des rapports vaginaux.

Quant à l’impuissance, elle ne peut être provoquée par des hémorroïdes, ni par la chirurgie. Toutefois, les douleurs causées par les hémorroïdes ont tendance à être responsable d’un blocage psychologique, mais n’empêche en rien l’érection.

Ne tournez pas autour de la question. N’hésitez pas à parler de vos appréhensions vis-à-vis de votre sexualité à votre médecin ou votre proctologue. La discussion, sur un tel thème, peut débloquer des situations et permettre de s’abandonner dans l’acte sexuel.

Remarque : le plus simple pour retrouver une sexualité saine et sans « limites » reste de vous débarrasser de vos hémorroïdes. Si c’est ce que vous recherchez, j’ai comparé pour vous les meilleures solutions que l’on retrouve sur Internet.

la solution hguide contre les hemorroidesstop hemorroides

(Cliquez sur le bouton juste en dessous pour en savoir plus)

Voir les solutions pour en finir avec vos hémorroïdes