RAS-LE-BOL de vos Hémorroïdes ?

En France, on dénombre environ 2 millions de personnes touchées par les hémorroïdes, 10 millions aux Etats-Unis.
A l’échelle mondiale, cela représente 4% de la population.
Loin d'être amusantes, les hémorroïdes empoisonnent totalement la vie des personnes qui en souffre.
Face à ce véritable fléau, des solutions existent.

Bonjour et bienvenue sur mon blog UrgenceHemorroides.com !
Je suis Jean-Baptiste et même si pour moi les hémorroïdes font aujourd'hui partie du passé, j'en ai souffert à répétition pendant 4 longues années.
A l'époque, j'achetais tous les produits, livres et guides que je trouvais pour m'en débarrasser... parce que ma santé est ma priorité.
Je me suis même lié d'amitié avec un pharmacien et je prenais note de chacun de ses conseils.
Aujourd'hui je veux aider un maximum de personnes à régler leurs problèmes d'hémorroïdes. Les soulager et les soigner de manière efficace.
Et croyez-moi, l'IGNORANCE est la seule chose qui vous empêche de guérir.
On se retrouve dans l'une des sections du blog. A tout de suite
- Jean Baptiste B.

Articles populaires

Cliquez ici pour voir les solutions pour en finir avec vos hémorroïdes

Hémorroïdes : c’est quoi exactement ?

Les veines hémorroïdaires ou hémorroïdes font partie de l’anatomie de la région anale. Cet ensemble forme un véritable réseau veineux terminal. Chez un sujet sain, les hémorroïdes jouent un rôle majeur dans la continence, c’est-à-dire dans le fait de retenir les selles ou les gaz. Ainsi, les hémorroïdes participent à l’occlusion du canal anal.

Lors d’une inflammation et d’une dilatation excessive, ces veines vont se distendre et former des varices : c’est la maladie hémorroïdaire. Ces dernières peuvent se localiser en deux zones distinctes. Situées en haut du canal anal, les hémorroïdes dites internes sont sensibles aux gaz et aux selles mais elles ne sont généralement pas douloureuses. Contrairement aux dernières, les hémorroïdes situées au niveau de la marge anale, dites externes, sont très sensibles à la douleur, car elles se situent immédiatement sous la peau.

Une protubérance (excroissance) extériorisée hors du canal anal se nomme le prolapsus. Elle correspond à un état plus avancé de la maladie. Le prolapsus peut passer du stade oedématié et intermittent à un stade permanent plus ou moins réductible.

Au stade le plus élevé, une veine hémorroïdaire est érodée. Des saignements peuvent alors survenir.

Deux théories coexistent pour expliquer la naissance de la crise hémorroïdaire. D’un point de vue vasculaire, une baisse du retour veineux serait due à la poussée abdominale effectuée lors de la défécation. D’un point de vue mécanique, une augmentation de la laxité du tissu de soutien expliquerait le relâchement du réseau veineux.

Dans une enquête française de grande ampleur, près de 40 % des patients interrogées déclarent avoir souffert au moins une fois dans sa vie des hémorroïdes. Je constate que la crise hémorroïdaire est une atteinte extrêmement fréquente et qui augmente avec l’âge.

Dictionnaire des Hémorroïdes

Anuscopie = Examen à l’aide d’un anuscope d’une longueur de 6 à 7 centimètres inséré dans l’anus.

Bain de siège = Immersion de la région pelvienne dans un bain d’eau additionné ou non de substances traitantes, désinfectantes ou tannantes.

Coloscopie = Examen visuel du côlon à l’aide d’une sonde appelée coloscope.

Hémorroïdes = Groupement de vaisseaux sanguins situé sous les muqueuses de la région anale ayant la forme d’une varice due à la dilatation anormale d’une veine de l’anus et du rectum.

Hémorroïdectomie = Intervention chirurgicale consistant à enlever les veines malades. La plupart du temps, les caillots sanguins sont emprisonnés à cause d’une thrombose.

Hémorroïdopexie = Retrait d’une collerette rectale suivie d’un agrafage circulaire. Synonyme : anopexie.

Ligature élastique = Technique opératoire consistant en une nécrose des tissus obtenue par strangulation à la base des pédicules hémorroïdaires.

Sigmoïdoscopie = Examen de la partie terminale de l’intestin, le sigmoïde, se trouvant juste avant le côlon.

Prolapsus = Chute d’un organe, d’une partie d’organe ou d’un tissu à la suite du relâchement de ses moyens de fixation.

Proctologie = Spécialité de la gastro-entérologie étudiant les maladies de l’anus et du rectum.

Prurit = Désigne la sensation de démangeaison de la peau et qui conduit au grattage.

Thrombectomie = Ablation d’un caillot dans un vaisseau sanguin.

Thrombose = Caillot de sang se formant dans une veine ou une artère par le mécanisme de la coagulation sanguine.

Topique = Désigne un médicament agissant uniquement à l’endroit où il est appliqué, sur la peau ou sur une muqueuse. Les topiques hémorroïdaires comprennent les crèmes et suppositoires destinés à l’anus.

Veinotoniques = Désignent des médicaments destinés à traiter les troubles de la circulation sanguine et de l’insuffisance veineuse (jambes lourdes, troubles hémorroïdaires, varices, ecchymoses et saignements). Synonyme : phlébotoniques.